Danser le texte / Incorporer la danse


L’ADEC 56 est une association départementale, issue de la structuration bretonne du théâtre d’amateurs, fortement représenté dans la région.
Elle vous accompagne dans votre pratique du théâtre et répond à votre désir d’exigence artistique dans le cadre de formations avec des artistes professionnels ou avec des animateurs.

Depuis son origine, les missions que se donne l’ADEC intègrent le rapport avec les professionnels et la création. Il s’agit à chaque fois, d’imaginer des formes de rencontres et « d’expériences sensibles » entre amateurs et professionnels. La volonté est de permettre la rencontre avec l’artiste en création pour partager ses recherches sur le plateau. Il ne s’agit donc pas d’un enseignement mais d’une expérience humaine et artistique.

Ces parcours sont organisés avec le soutien de la DRAC Bretagne, de la DDCS, de la Région Bretagne et du Conseil Départemental du Morbihan

_ .
.

en compagnie de Massimo Fusco
_ .
.

Danser le texte / stage buissionner avec Massimo Fusco
_ .
.

Public : Ce stage est destiné à toute personne ayant une pratique artistique et souhaitant développer ses connaissances en danse.
À partir de 13 ans.

_ .
.

Travailler autour de l’oralité, entre improvisations et compositions dansées, pour permettre d’ouvrir des espaces de liberté et les nourrir à l’endroit de la création.
Ce stage s’adresse à tous que vous soyez danseur ou non, comédien ou non.
Nous vous invitons à vêtir une tenue et des chaussures souples.
Si le temps le permet, nous alternerons des temps de travail en plein air, avec des temps de travail au plateau.

Après un temps de préparation et d’échauffement du corps, entrez dans la danse en utilisant la voix comme moteur du mouvement. Nous traverserons différents états de corps avec, comme support, le texte et la puissance évocatrice des mots du dramaturge Howard Barker. Enfin, à travers différents jeux d’improvisation à partir du son, nous porterons une attention particulière à la figure de l’unisson, aussi bien utilisée en musique qu’en danse, comme un moyen d’être ensemble.
Massimo Fusco

_ .
.

photo Smarin -Royaumont.

_ .
.

PRATIQUE
PNG - 13.2 ko samedi 2 et dimanche 3 juillet 2022
Théâtre de La Rochette – Josselin.
10h00-17h00 chaque jour
60 € + 20€ d’adhésion
12 places
Renseignements : inscription@adec56.org / 02-97-73-96-15
Inscriptions en ligne
retrouvez le règlement des inscriptions et de paiement

_ .
.
JPEG - 25.8 ko
Massimo Fusco : Masseur, danseur et artiste chorégraphique franco-italien né en 1986, vit à Paris.
Massimo Fusco s’est formé à la danse contemporaine au Conservatoire National
Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il suit des cours de danse contemporaine, d’improvisation, de composition, d’anatomie, de musique et d’histoire de la danse.
Il est interprète pour les projets de Jean-Claude Gallotta au Centre Chorégraphique National de Grenoble, Annabelle Bonnery & Francois Deneulin, Hervé Robbe au Centre Chorégraphique National du Havre, Sarah Crépin & Etienne Cuppens, Joanne Leighton au Centre Chorégraphique National de Belfort, Clédat & Petitpierre, et Alban Richard au Centre Chorégraphique National de Caen.
Au cinéma, il est danseur dans le film Le Bal des actrices réalisé par Maïwenn, et est l’un des personnages du film Si c’était de l’amour réalisé par Patric Chiha en sélection officielle et récompensé d’un Teddy Award à la Berlinale 2020, festival du film de Berlin.
Actuellement engagé dans la tournée nationale et internationale de d’après une histoire vraie de Christian Rizzo, CARE de Mélanie Perrier et Crowd de Gisèle Vienne, il participera prochainement à la création de Noces et interprètera le solo Boléro de Dominique Brun.
Grâce à ces expériences riches et multiples, il investit pleinement le paysage chorégraphique français qui le conduit à intégrer la commission danse d’Arcadi et le comité de coordination de SYSTEME D(anse).
Professeur de danse Diplômé d’État, il est invité à donner des workshops et trainings professionnels pour les danseurs du Ballet Preljocaj, du Ballet National de Marseille, et de la compagnie DCA / Philippe Decouflé ainsi qu’au festival Montpellier Danse et au Centre National de la Danse.
Il développe également des ateliers de pratique artistique depuis plus de dix ans en France et en Europe à destination d’enfants, d’adolescents et d’adultes dans des contextes variés. Il propose notamment des ateliers adaptés aux personnes handicapées en maison d’accueil spécialisée et des ateliers spécifiques à destination de personnes aveugles ou déficientes visuelles. À cette expérience solide, s’ajoutent depuis les dernières années, des projets chorégraphiques ambitieux qu’il mène auprès de personnes migrantes ou en demande d’asile LGBTQI où la recherche, l’expérimentation, le partage mais aussi l’ « être ensemble » y font l’objet d’une attention particulière.
Il s’intéresse à la performance en art et obtient le diplôme universitaire art, danse et performance à l’université de Besançon. La transversalité qu’offre ce domaine artistique lui permet d’y voir un champ d’action possible. Il creuse alors son rapport à l’écriture et à la composition en se servant de l’improvisation comme moteur à la créativité.
Récemment certifié praticien en massage Tui Na, il entreprend de mettre en relation les pratiques artistiques et les méthodes somatiques dans une installation sonore immersive conçue pour la Maison de la Culture d’Amiens : Corps Sonores.

Photo Matthieu Bajolet


Calendrier

juin 2022 :

Rien pour ce mois

mai 2022 | juillet 2022